Amazonie

Voici une série d’affiches illustrée réalisée sur les questions environnementales liées à l’Amazonie et donc au peuple qui y vivent.

Here is a series of illustrated posters made on environmental issues related to the Amazon and therefore the people who live there.

1.

L'orpaillage

Gold panning

À quel moment notre cerveau primitif cesse de fonctionner correctement. On anéantit des cultures, des populations entières, on empoisonne des hectares de forêt précipitant du même coup notre propre perte pour une fièvre, un caillou, de l’or. On appelle cela intelligence, ce moment où nous préférons troquer nos valeurs humaines contre une valeur monétaire.

At what point does our primitive brain stop working properly. We wipe out cultures, entire populations, we poison hectares of forest precipitating our own loss for a fever, a stone, gold. We call this intelligence, this moment when we prefer to exchange our human values for a monetary value.

2.

Un dyptique tout en hauteur

A dyptic all in height 

Un ancien missionnaire évangélique est nommé par le président brésilien Jair Bolsonaro au poste de préservation des peuples autochtones en Amazonie (la funai). Un groupe évangéliste américain fait l’acquisition d’un hélicoptère afin de contacter des peuples Autochtones très isolé. (Un juge brésilien finit par interdire cette initiative a cause de la vulnérabilité de ces peuples face aux maladies… jusqu’à quand ?)
voilà, voilà … tout est dans l’ordre !!

A former evangelical missionary is appointed by Brazilian President Jair Bolsonaro to the post of preservation of indigenous peoples in the Amazon (the funai). An American evangelist group acquires a helicopter to contact isolated indigenous peoples (a Brazilian judge ends up prohibiting this initiative because of the vulnerability of these peoples to disease… until when?)

3.

biocarburant
: déforestation, expropriation, écosystème sacrifiée...

biofuel: deforestation, expropriation, ecosystem sacrificed

Aujourd’hui, il suffit de se draper de vert pour incarner la valeur marchande du moment! L’écologie. Tout se vend, surtout les bonnes intentions. On nous vend donc la même chose dans un nouvel emballage, tout vert. On est pas dupe, mais quand même, il est parfois difficile de croire à autant d’Indécence! Le bateau coule, et on nous propose de boire l’eau de mer en terrasse!

Today, it is enough to be draped in green to embody the market value of the moment! The ecology. Everything is sold, especially good intentions. So we are sold the same thing in a new packaging, all green. We are not fooled, but still, it is sometimes difficult to believe in such indecency! The boat sinks, and we are offered to drink sea water on the terrace!

4.

30%

Le projet de l’ONU pour protéger 30 % de la planète d’ici 2030 pourrait déplacer des centaines de millions de personnes.

The UN’s plan to protect 30% of the planet by 2030 could displace hundreds of millions of people.

La nature, la biodiversité nous survivra, elle changera, c’est assuré. Cependant, nous pourrions ne plus faire partie de l’équation, mais elle nous survivra.
C’est donc nous que nous voulons protéger en protégeant cette nature.
Pourtant, en expulsant les peuples qui y vivent, nous affirmons ne pas en faire partie !
Nous nous positionnons comme séparé de cette nature, de ce vivant, sans qui pourtant nous mourrons. Nous voulons continuer à la maintenir en vie d’une main en la détruisant de l’autre.
Il serait tellement plus simple de commencer par prendre soin de nous-même. Si nous quittions notre indémodable costume colonial. Si nous abandonnions ce travers qui nous pousse à vouloir changer l’autre, l’extérieur, pour ne pas avoir à travailler sur nous-même.

Nature, biodiversity will outlive us, it will change, that’s for sure. However, we might not be part of the equation anymore, but it will survive us.
So it is us that we want to protect by protecting this nature.
Yet, by expelling the people who live there, we are saying that we are not part of it!
We position ourselves as separated from this nature, from this living thing, without which we will die. We want to keep it alive with one hand while destroying it with the other.
It would be so much easier to start by taking care of ourselves. If we left our timeless colonial costume. If we abandoned this habit of wanting to change the other, the outside, so as not to have to work on ourselves.
m
This is Marée, a colorful new portfolio for presenting your work. If you’re a modern illustrator or a designer, we made Marée for you.